Chose promise...(vous connaissez la suite...)

Vous allez donc avoir droit à un cours de tapisserie...murale!

Or donc, de la fabrication d'une frise murale assortie à une déco déjà établie et que vous n'auriez jamais trouvé dans le commerce parce qu'elle n'existe pas, et pour cause: elle est unique!!! (c'était le titre!)

Regardons d'abord le résultat final auquel on veut arriver:

sj18

une frise d'environ 17 cm de large, festonnée et perforée, qui souligne la séparation entre deux couleurs aupréalablement appliquées sur un mur (ici, rose poudré et taupe clair)

1/ Commencer par définir un motif de bordure (d'un seul côté ou des deux, selon le rendu souhaité. Ici, d'un seul côté, le bas). Le feston / arceaux

2/ Dessiner ce motif. S'il est géométrique, s'aider d'un logiciel de mise en page/dessin (pour moi, publisher) pour réussir un motif régulier.

friseSi vous voulez la même frise que la mienne, agrandir ce motif à la photocopieuse jusqu'à ce que les arceaux fassent 8 cm de diamètre.

3/ découper les arceaux sur le trait puis mesurer et tracer une ligne parallèle à celle de la base des arceaux à la distance égale à la largeur souhaitée de votre frise, moins le rayon (4cm) des arceaux. Découpez en suivant cette ligne. Le bord servira de repère pour tracer la future frise.

4/ Procurez-vous un vieux rouleau de papier peint et assurez-vous que vous en aurez suffisemment: Un rouleau fait 53 cm de large par 10 mètres de long. Mesurez le périmètre de votre pièce, enlevez les valeurs des ouvertures de portes et portes fenêtres (si la frise est à mi-hauteur) et faites votre calcul. Pour ma frise, j'avais besoin de 11 mètres, donc un seul rouleau me suffisait (je pouvais "tirer" deux largeurs de frise dans la largeur du rouleau). J'ai trouvé mon rouleau dans mon magasin de bricolage préféré (brico 117 à Orthez) où ils proposent des rouleaux en soldes (fins de séries) à 2€. Assurez-vous de ne pas prendre un papier vinyl: on ne pourrait pas le peindre correctement.

5/ tracez votre feston en calant la base contre une des bordures du rouleau et reportez le motif autant de fois que nécessaire (j'vous préviens, c'est un peu chiant fastidieux):

tra_age

6/ découpez en suivant au plus près le tracé: il en va de la beauté de votre frise (c'te pression!!)

d_coupage

Je vous conseille de morceler votre frise par pans de mur: mesurez les différents côtés de murs en partant d'un angle jusqu'à l'autre (ou jusqu'à l'obstacle suivant qui intérompra la frise:porte, fenêtre...) et ajouter la valeur de deux motifs (arceaux) de frise à chaque mesure. Au cours du découpage, annotez chaque morceau de frise pour que vous sachiez par la suite où il doit aller.

7/ perforez la frise en calculant bien votre coup pour que les trous soient placés de façon régulière: Sur ma frise, il y a 5 trous dans chaque arceaux: j'ai commencé par celui du milieu et les deux suivant de part et d'autre à espacements réguliers. Pour voir ce que vous faites, prenez la perforatrice à l'envers de manière à voir le poinçon de perforation. Cela vous aidera à placer les trous:

perforations

il vous reste ça sur le solconfetis. C'est normal!!! Gardez-le précieusement dans votre poche après l'avoir balayé, on s'en servira à la fin...

8/Installez des macules (z'avez vu comme je cause bien la France?!...) sur le sol et étalez vos frises dessus, envers contre le sol: c'est l'endroit que l'on va peindre!!! (non mais je précise parce je me suis gourrée: la première, je l'ai peinte sur l'envers! Heureusement, j'avais commencé par la plus petite!!!)

peinture

Peindre au rouleau patte de lapin! (Si, si, je vous assure, c'est comme ça que ça s'appelle!) de jour: moi je l'ai fait en nocturne et y'a quelques manques!... Mais bon, z'avez rien vu, hein?...

Pour les faire sécher, ne les laissez pas sur le journal, ça fait des adhérences. Après, vous vous retrouvez avec des petits bouts de journaux collés et ça bouche les trous faits par la perforatrice, et c'est pas le but au départ!...A chaque nouveau morceau peint, mettez-le en suspend quelque part (fil à linge...(quand on en a un!), escabeau, voiture de chéri, etc...j'vous fait confiance, vous trouverez)

Le lendemain, quand c'est sec, avant d'encoller vos frises avec de la colle spéciale frise appliquée au pinceau, tracez une ligne horizontale de niveau(!!) sur tout le pourtour de la pièce à la hauteur qui vous convient entre les deux couleurs. Elle vous guidera pour poser le haut de la frise sans erreur. Puis coller les frises. Faites-le à 2, c'est plus facile: un à chaque bout de la frise! Je n'ai pas de photos à vous montrer parce qu'à l'heure qu'il était quand on l'a fait, Chéri-chéri n'avait plus trop de patience pour accepter de perdre du temps pour un reportage... J'ai bien insisté mais y'a rien eu à faire!...

Pour poser la frise, calez-vous dans un angle de la pièce, celui qui sera le plus visible et posez en démarrant par un motif entier. Faite "courir le reste de la frise jusqu'à l'angle suivant en laissant déborder sur le retour un ou 2 cm (le raccord sera plus net!). Reprendre le côté suivant avec la bande adéquoite en continuant le motif là où il s'est arrêté. J'en entends déjà quelques unes qui disent:" mais pourquoi elle s'emmerde embête à couper la frise pour repartir en raccord avec un autre bout?..." .Ben parce qu' un angle, c'est la merde délicat à tapisser: C'est jamais droit et quand vous essayez de tapisser après un 1/4 de tour, ça plisse toujours ou alors, ça plaque pas. Bref, c'est pas comme ça qu'il faut faire...(rhôôô, non, mais cékiki dit, ici?!).

Une fois le bout de frise en place, marouflez (rhôôô, c'te technique!!! Celles qui regarde D&co savent ce que c'est... Pour les ignares, il s'agit de chasser les bulles d'air éventuelles et de bien plaquer le papier au mur en brossant le papier du centre vers les extérieurs). A chaque morceau posé, n'oubliez pas de passer une éponge humide pour enlever l'excédent de colle, sinon, ça fait cracra!!...

Quand vous avez fait le tour de la pièce avec vos bouts de frise et que vous bouclez bien tout, vous posez les outils, vous faites un pas en arrière, la tête légèrement renversée, vous mettez les mains sur les hanches et vous dites: "rhôôô, putain làlà, c'que chuis bonne!!!"

Et c'est là que les restes des petits trous vont servir: Bien sûr, ils sont dans votre poche depuis la veille au soir , alors vous y puisez et du geste auguste du semeur, vous lancez des poignées en l'air pour fêter la fin de ce putain de sacré chantier!!!

Et vous êtes bien contente parce qu'après, vous allez pouvoir faire votre crâneuse en mettant les photos sur votre blog, en évitant soigneusement de prendre là où c'est mal peint, là où le raccord est pas top, et là où il manque 2 cm de frise mais c'est pas grave parce que c'est derrière la porte!...

sj18

Et woualà. L'était pas bô mon tuto???

Cette technique est directement applicable à la toile cirée pour les étagères, la colle en moins: là, c'est une agraffeuse murale, vous savez, le truc qui vous nique les tympans casse les oreilles à chaque agraffe posée?!